A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
En sursoyant a l’organisation d’un referendum sur la revision constitutionnelle : IBK tombe dans le piège d’une transition en 2018
Cour d’Assises de Bamako : Trois ans de prison avec sursis pour l’ex-maire de Niono
Retrait du projet de referendum au Mali : Quand la pression de la rue pousse IBK à la sagesse
Encadré : Clin d’œil aux FAMa
A BANA !
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

IBK a fait preuve de réalisme et de lucidité politique

Le moins que l’on puisse dire, c’est que IBK a fait preuve de réalisme et de lucidité politique en abandonnant ce pari risqué de référendum....

Lire

22-08-2017

Retrait du projet de referendum au Mali : Quand la pression de la rue pousse IBK à la sagesse

 

Visite présidentielle à Tombouctou : IBK renoue-t-il avec l’intérieur ?

 
Le Républicain | Inter Bamako | Tjikan | Sport | 22 Septembre | Le Reporter | L'Indicateur du Renouveau | Le Carrefour | La Mutation | Le Débat |
 
Sur le fil de l'actualité...
IBK sursoit à son projet de révision constitutionnelle : La Plateforme « Antè A bana » célèbre « sa victoire » à travers un grand meeting
Manifestations au Togo:Faure sur les pas sanglants de son père
Sage recul du Président de la République après consultations : Un sens élevé de l’écoute...
Situation du pays
Révision constitutionnelle : IBK veut “engager un dialogue inclusif et dépassionné”
Forum « Invest in Mali 2017 » : Les préparatifs vont bon train
Transaction d’or au Mali : Les autorités maliennes invitées à plus d’équité dans le recouvrement des taxes
Nigéria
De retour au Nigéria, le président Buhari reprend en main la sécurité du pays

Le président Muhammadu Buhari s’est affirmé lundi "très heureux" d’être de retour au Nigeria, après trois mois d’absence pour des "congés médicaux", insistant sur le rétablissement de la sécurité dans le pays, dans sa tradition d’ancien chef militaire. Bien droit dans son siège présidentiel, le chef de l’Etat de 74 ans a montré lundi qu’il reprenait les rêne, faisant taire les critiques, de plus en plus audibles ces dernières semaines qui demandaient sa démission.( ...) "Je reste résolument déterminé à assurer que mes objectifs soient maintenus et résolus", a-t-il conclu. Pour Amaka Anku, analyste nigériane pour Eurasia Group, le "retour de Buhari n’aura un grand impact sur l’agenda politique du gouvernement, laissant les affaires courantes à son vice-président, qui l’a remplacé pendant ses absences répétées au cours de l’année.” "Son retour va améliorer la crise politique et sécuritaire, et si cela est résolu, les investisseurs pourront commencer à revenir", note Bismarck Rewane, pour Financial Derivatives Company. M. Buhari,connu pour ses réponses fortes et son manque d’écoute pour résoudre les conflits, ne semble pas avoir flanché sur cette stratégie. "Il n’y aucun doute sur le fait que la situation sécuritaire s’est détériorée ces derniers mois mais aujourd’hui, le Nigeria a besoin de diplomatie", nuance Don Okereke, consultant en sécurité basé à Lagos.AFP.

Zimbabwe
Grace Mugabe : des activistes vont contester son immunité diplomatique

Afriforum, groupe d’activistes sud-africains pour les droits de l’Homme, va saisir la justice pour obtenir l’annulation de l’immunité diplomatique accordée à la première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, soupçonnée d’agression à Johannesburg. "Nous allons demander à la cour de dire que la décision d’accorder l’immunité diplomatique est illégale car selon notre législation, l’immunité diplomatique ne peut pas s’appliquer en cas de crime grave, et la violence en fait partie",nous a déclaré le chef d’AfriForum, Kallie Kriel.Afriforum qui défend la mannequin Gabriella Engels, a dénoncé la "culture de l’impunité" de la part de "dirigeants corrompus qui se protègent mutuellement". .Afriforum entend désormais saisir la justice avec un ténor du barreau sud-africain : Gerrie Nel. Celui-ci s’est fait connaître mondialement lors de l’affaire Oscar Pistorius : alors procureur, il avait obtenu en 2015 la condamnation pour meurtre du champion paralympique.Si cette action échoue, Kallie Kriel espère au moins que Mme Mugabe ne se rendra plus en Afrique du Sud."Elle adore faire du shopping à Sandton à Johannesburg (...) ce serait un pas positif si elle pouvait ne plus jamais revenir", a ajouté Kellie Kriel, soulignant que la priorité était désormais que Mme Mugabe soit poursuivie par la justice.AFP.

Angola
L’Angola aux urnes pour tourner la page du règne dos Santos

L’Angola vote mercredi pour des élections générales qui marquent la fin du règne exercé depuis trente-huit ans par le président José Eduardo dos Santos et vont, sauf énorme surprise, prolonger celui de son parti dans un pays en pleine crise économique. Faute de moyens financiers et d’un accès conséquent aux médias, les deux principaux partis d’opposition, l’Unita et la Casa-CE, ne semblent pas en mesure de priver le MPLA de sa majorité absolue au Parlement.Si Joao Lourenço l’emporte le 23 août, sa tâche s’annonce particulièrement délicate. Dans ses discours, le général à la retraite a bien promis de "lutter contre la corruption", de "créer des emplois" et de "rendre l’Angola meilleur".Mais beaucoup doutent de sa capacité à s’affranchir du système mis en place par son prédécesseur.Le fonds souverain du pays est dirigé par un des fils dos Santos, José Filomena, et la compagnie pétrolière nationale Sonangol est aux mains de sa fille Isabel, présentée comme la femme la plus riche d’Afrique.Et pour verrouiller le contrôle du pays, le chef de l’Etat vient de faire adopter par ses députés des lois qui le protègent de la plupart des poursuites judiciaires et bloquent pour des années tout changement à la tête de la hiérarchie militaire et policière...AFP.

Burundi
Un mort et 29 blessés par grenades dans deux bars de la capitale

Au moins une personne a été tuée et 29 blessées jeudi soir au Burundi par l’explosion de grenades dans deux bars à vin d’un quartier populaire du centre de la capitale Bujumbura, a-t-on appris vendredi de source policière. Les deux grenades ont explosé quasi simultanément dans les deux bars, très fréquentés en début de soirée et situés dans des rues différentes.La première explosion dans un bar de la 21e avenue a fait un mort et 12 blessés, tandis que la deuxième, dans un bar de la 29e avenue, a fait 17 blessés, selon M. Nkurikiye,le porte-parole de la police burundaise. Le Burundi est régulièrement le théâtre d’attaques à la grenade depuis de nombreuses années.Mais celles-ci se sont multipliées avec la grave crise politique émaillée de violences que vit ce pays depuis la candidature en avril 2015 du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé et sa réélection en juillet de la même année. Pouvoir et opposition se rejettent la responsabilité de ces crimes qui ne sont jamais revendiqués.Les violences ayant accompagné cette crise politique ont déjà fait de 500 à 2.000 morts, selon les sources (ONU et ONG), des centaines de cas de disparition forcée et de torture, et ont poussé à l’exil plus de 400.000 Burundais.AFP.

 

Le groupement « jeunes esprits de la littérature
Le groupement « jeunes esprits de la littérature malienne (JELMA) » a procédé, le week-end dernier, à la présentation d'une anthologie de poèmes des jeunes étudiants et poètes en herbe. L'événement était présidé par le président du regroupement, Modibo Ibrahima Kanfo. La rencontre a été l'occasion de présenter au grand public « Ma patrie, ma vie », la dernière œuvre de « JELMA ». Cette (...)
 

Paludisme : Novartis lance des essais cliniques en Afrique
Le géant pharmaceutique suisse Novartis va lancer des essais cliniques en Afrique pour un nouveau traitement contre le paludisme, y compris les souches résistantes aux médicaments, en partenariat avec la fondation suisse Medicines for Malaria Venture (MMV), a-t-il annoncé lundi. Les essais cliniques pour le nouveau composé appelé KAF156 ont été lancé en août dans un premier centre, déjà (...)
 

© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés