A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Du rififi au ministère de l’économie et des finances
Le député Bafotigui ne lâche pas prise : Annonce d’une pétition contre les corrompus de l’engrais frelaté
Gouvernance et gestion de la situation sécuritaire à Kidal : IBK et son ministre de la Défense, Tiéman H. Coulibaly, réhabilitent Boubèye et taclent l’ancien Premier ministre Mara
UNTM-Gouvernement : Les fonctionnaires mécontents
Miracle produit à Hamdallaye au cours d’une prière : – Le centenaire Adama Traoré a vu son image projetée sur un mur
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

Apropos du dossier de l’engrais frélaté

Bafotigui Diallo a lancé un ultimatum de 15 jours au président de la République pour déclencher la procédure judiciaire ...

Lire

30-07-2015

Le député Bafotigui ne lâche pas prise : Annonce d’une pétition contre les corrompus de l’engrais frelaté

 

Gestion du pouvoir : IBK à la reconquête d’une légitimité en souffrance

 
Les Echos | L'Indépendant | Le Républicain | Inter Bamako | Tjikan | Le Pretoire | Sport | 22 Septembre | Le Flambeau |
 
Sur le fil de l'actualité...
N’Tabacoro : Un collectif accuse le ministre Dramane Dembélé de népotisme
Refinancement des PME-PMI : La BOAD met 13 milliards de F CFA à la disposition de la BMS-SA et de la BSIC-Mali
Élections consulaires de la CCIM : La liste A passe haut les mains
Situation du pays
UNTM-Gouvernement : Les fonctionnaires mécontents
Gabon : Les 300 Maliens expulsés attendus à Bamako
Radhia Achouri, porte-parole de la Minusma : « Le processus de paix [au Mali] est sur la bonne voie »
Centrafrique
Accrochage dans l’ouest, deux casques bleus grièvement blessés

Deux casques bleus de la Minusca ont été "grièvement blessés" dans un accrochage avec des hommes armés dans l’ouest de la Centrafrique, près de la frontière camerounaise, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie locale. "On ignore dans quelles circonstances exactes ces heurts ont éclaté. Selon certains témoins, il s’agissait d’un groupe d’individus armés (...) qui ont ouvert le feu sur les soldats onusiens, entrainant la riposte de ces derniers", a-t-il poursuivi. Par ailleurs, "des éléments camerounais de la force onusienne ont été déployés dans la zone pour sécuriser les véhicules en partance de Bangui pour la frontière camerounaise", a ajouté cette source. Les camionneurs centrafricains et camerounais desservant le corridor Bangui-Garoua-Boulaï (Cameroun) avaient arrêté le trafic la semaine dernière pour protester contre les exactions des groupes armés malgré les escortes fournies par le contingent onusien. Le trafic avait finalement repris le week-end dernier après des discussions avec les autorités. Si la capitale connait un certain retour au calme depuis des mois, en province de nombreuses "zones grises" restent en proie aux groupes armés et au banditisme, en dehors de tout contrôle de l’administration centrale.AFP.

Ghana
10 ans de prison pour un homme qui projetait de "tuer" le président

On ne sait rien de sa santé mentale, mais ses déclarations en ont laissé beaucoup perplexes : un homme a été condamné à dix ans de prison mardi à Accra après avoir avoué qu’il projetait de "tuer" le président du Ghana. Charles Antwi a été arrêté dimanche en possession d’un pistolet dans une église fréquentée habituellement par le président John Dramani Mahama et sa famille. La famille Mahama était absente lors de l’incident, selon un communiqué officiel publié dimanche.Interrogé sur la façon dont il avait trouvé l’église fréquentée par le président ghanéen, M. Antwi a également fourni une explication pour le moins intrigante. "Un militaire au Fort Osu (siège de la présidence, ndlr) m’a indiqué l’église du président", a-t-il assuré, sans en dire davantage. Il a aussi déclaré que l’arme qu’il détenait alors lui avait été donnée par un Burkinabè, dont il n’a pas dit le nom. Charles Antwi a été arrêté pour son "comportement agité et suspect" pendant l’office du matin dans l’église en question, a indiqué un porte-parole du gouvernement, Edward Omane Boamah, dans le communiqué publié dimanche.AFP.

Egypte
25 morts dans l’incendie d’une usine de meubles

Vingt-cinq personnes sont mortes mardi dans l’incendie d’une usine de meubles au nord du Caire, déclenché par l’explosion d’une bonbonne de gaz, ont annoncé des responsables de la sécurité et de la santé. Vingt-deux personnes ont également été blessées dans l’incendie qui s’est déclaré dans une usine de la zone industrielle d’Al-Obour, a précisé le porte-parole du ministère de la Santé, Hossam Abdel Ghaffar. Le feu, s’est propagé aux trois étages de l’usine spécialisée dans le mobilier de bureau et son entrepôt, selon un responsable de la sécurité.Une vidéo diffusée sur le site du quotidien étatique Akhbar Al-Youm montrait une épaisse fumée blanche s’échappant du bâtiment, tandis qu’une foule compacte se pressait aux abords du site.Vingt-trois voitures de pompiers ont été dépêchées pour éteindre l’incendie, selon le ministère de l’Intérieur.Ces drames sont relativement fréquents en Egypte en raison de la vétusté des bâtiments et du non-respect des normes de sécurité.En septembre, six personnes sont mortes dans l’effondrement d’une usine de teinture de textile près du Caire, qui ne respectait pas les normes de construction.AFP.

Ethiopie
Obama appelle l’Afrique à vaincre le "cancer de la corruption"

Le président américain Barack Obama a appelé mardi, depuis la tribune de l’UA à Addis Abeba, l’Afrique à vaincre le "cancer de la corruption" et adhérer aux principes démocratiques, si elle veut assurer son développement (...). "Seuls les Africains peuvent mettre fin à la corruption dans leurs pays", a ajouté M. Obama, promettant que les États-Unis aideraient les gouvernements africains décidés à combattre les circuits financiers illicites à prendre des mesures, à promouvoir la bonne gouvernance, la transparence et l’État de droit. La démocratie "prend racine" à travers l’Afrique, a poursuivi le président américain, citant la Sierra Leone, le Ghana, le Bénin, le Botswana, la Namibie, l’Afrique du Sud ou les récentes élections pacifiques au Nigeria."Cependant, en ce moment, ces libertés sont refusés à de nombreux Africains... (...)"Quand les journalistes sont mis derrière les barreaux pour avoir fait leur travail, des militants sont menacés (...) alors il y a une démocratie qui n’en a que le nom mais pas le contenu". "Les pays ne peuvent pas réaliser les promesses des indépendances tant qu’ils ne protègeront pas les droits de leurs peuples", a-t-il lancé devant les ambassadeurs des pays membres de l’UA, réunis au siège de l’institution à Addis Abeba, en Ethiopie.AFP.

 

Reconstruction des mausolées de Tombouctou : à l’heure du bilan !
Lancés en 2014, les travaux de reconstruction des mausolées des Saints de Tombouctou (Mali), seront achevés d'ici la fin du mois de juillet. Un événement s'est tenu le 30 juin en marge de la 39ème session du Comité du patrimoine mondial qui se tient à Bonn (Allemagne) du 28 juin au 8 juillet pour dresser le bilan de ce chantier. Trois ans après leur saccage, les mausolées de Tombouctou sont (...)
 

Importation, distribution et maintenance de matériels médicaux : Carrefour Médical s’implante au Mali
La salle Marhaba 2 de l'hôtel Salam a abrité mercredi dernier la cérémonie de lancement officiel de Carrefour Médical au Mali, devant le représentant du ministre de la santé, Salif Samaké, SE Hassan N'Doye Ambassadeur du Sénégal au Mali, Saliou N'Bouf, PDG de Carrefour Médical, Me Kassoum Tapo, des Directeurs d'hôpitaux et autres acteurs de la santé et les partenaires de la société Carrefour (...)
 

© 1999-2014 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés