A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Télécommunications : un nouveau directeur général à la tête d’Orange-Mali
Fémafoot : la crise prend des proportions dramatiques
Sept jihadistes présumés extradés de la Côte d’Ivoire vers le Mali
Embuscade contre les FAMa près de Diafarabé
Réseau de trafic de visa au Mali : des officiers supérieurs indexés..., un Lt-colonel arrêté, 75 millions de Fcfa détournés par un colonel et sa femme
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

Le centre et le sud du Mali visés

« La semaine dernière, les forces spéciales des services du renseignement du Mali ont travaillé avec leurs homologues ivoiriens pour arrêter en Côte d’Ivoire sept jihadistes qui ont fait des aveux »...

Lire

04-09-2015

Sept jihadistes présumés extradés de la Côte d’Ivoire vers le Mali

 

Soumaïla Cissé à l’ouverture du 1er Congrès du PS Yelen Kura : « Aujourd’hui, le Malien est ivre, non pas d’alcool, mais ivre par le poids des promesses vaines... »

 
Les Echos | L'Indépendant | Le Républicain | Inter Bamako | Tjikan | Le Pretoire | Sport | 22 Septembre | Le Flambeau |
 
Sur le fil de l'actualité...
Mali : près de 20 morts dans le naufrage d’une pirogue sur le Niger
Télécommunications : un nouveau directeur général à la tête d’Orange-Mali
Fémafoot : la crise prend des proportions dramatiques
Situation du pays
Embuscade contre les FAMa près de Diafarabé
Dégradation de la situation sécuritaire au nord : l’accord de paix foulé aux pieds !
Réseau de trafic de visa au Mali : des officiers supérieurs indexés..., un Lt-colonel arrêté, 75 millions de Fcfa détournés par un colonel et sa femme
Cameroun
30 personnes tuées par un double attentat-suicide dans l’Extrême-Nord

Au moins 30 personnes ont été tuées par un double attentat-suicide jeudi matin à Kerawa, une ville frontalière avec le Nigeria située dans l’Extrême-Nord du Cameroun, selon des sources militaire et policière. Une première explosion s’est produite vers 11H00 locales (10H00 GMT) dans le marché de la ville, selon ces sources qui ont requis l’anonymat. Peu après, une "deuxième explosion a eu lieu à 200 mètres du camp militaire", a précisé un policier, toujours sous couvert de l’anonymat. "Au moins trente personnes ont été tuées", selon ces sources. Cinq attentats-suicide, attribués aux islamistes nigérians du groupe Boko Haram ont frappé la même région au cours du mois de juillet, faisant une cinquantaine de morts. Le Cameroun est engagé dans une coalition régionale de lutte contre Boko Haram aux côtés du Nigeria, du Tchad, du Niger et du Bénin. L’Extrême-Nord, frontalier du Nigeria et du Tchad, est depuis deux ans la cible régulière de raids meurtriers, d’enlèvements et désormais d’attentats-suicide, jusque-là inédits dans ce pays, menés par Boko Haram. AFP

Afrique du Sud
Les fermiers noirs veulent bousculer les préjugés raciaux

En Afrique du Sud, l’élevage de gibier sauvage est encore largement l’affaire des Afrikaners blancs. Jusqu’au début des années 90, ces Blancs ont prospéré grâce aux lois du régime raciste de l’apartheid. Aujourd’hui, de nouveaux entrepreneurs noirs comme Mike Gcabo entrent dans le jeu. "Plusieurs investisseurs noirs m’ont rejoint et j’ai tout fait pour les intégrer", explique l’éleveur de 48 ans. Chasse, parcs privés et investisseurs sont de gros consommateurs d’animaux "sauvages" de qualité génétique supérieure, et chaque année de riches fermiers dépensent des dizaines de millions de dollars dans des enchères à travers le pays, où les éleveurs vendent leurs animaux de premier choix. Certains de ces animaux iront directement enrichir l’armoire à trophées de chasseurs prêts à payer des fortunes pour abattre un impala noir, un gnou doré ou un buffle avec d’énormes cornes. Mais les plus beaux animaux sont conservés pour l’élevage, un investissement encore plus rentable que l’immobilier ou la finance. L’approche collaborative de Mike Gcabo, un ancien consultant minier, est rare en Afrique du Sud, où la question de la propriété des terres demeure un sujet de tensions.AFP

Afrique du Sud
Durban, 1ère ville d’Afrique à organiser les Jeux du Commonwealth

La ville sud-africaine de Durban, désignée officiel- lement mercredi à Auckland par la Fédération des Jeux du Common- wealth (CGF), sera la 1ère ville d’Afrique à accueillir les Jeux du Common- wealth, en 2022.Malgré l’absence de suspense, Durban étant la seule candidate à l’organisation de cette édition des Jeux après le retrait d’Edmonton (Canada) en février pour raisons financières, l’annonce du choix de la troisième ville d’Afrique du Sud a provoqué des réactions de joie chez ses habitants. Les organisa- teurs, qui ont fait campagne derrière le slogan "Prêt à faire rêver", ont récemment affirmé que 90% des infrastructures étaient déjà prêtes, la plupart situées dans un rayon de 2 kilomètres au coeur de la ville. Le gouvernement sud-africain avait déclaré la semaine dernière que Durban allait utiliser certaines infrastructures ayant servi au Mondial-2010, dont le stade Moses Mabhida Stadium, d’une capacité de 85.000 places assises, afin de réduire les coûts de ces Jeux. Les Jeux du Commonwealth 2022 débuteront le 18 juillet, jour de la date de naissance de Nelson Mandela et férié en Afrique du Sud. AFP

Guinée
Présidentielle : huit candidats pour un poste

En Guinée, la date limite pour le dépôt des candida- tures pour l’élection présidentielle d’octobre prochain était fixée à mardi soir, 1er septembre. Con- trairement au précédent scrutin, les candidats ne se sont pas bousculés. Huit candidats sont en lice, dont les plus attendus sont Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Papa Koly Kourouma, sans oublier le président sortant Alpha Condé. Pour compléter ce tableau, de jeunes espoirs font leur entrée dans la cour des grands : Faya Millimono, Georges Gandhi Tounkara, et la moins connue du groupe, Marie Madeleine Dioubaté, qui dirige la liste des écolos de Guinée. Cette dernière, qui s’est confiée à RFI, explique ce qu’elle fera si elle est élue : « Aujourd’hui, ce que je compte apporter, c’est d’abord de faire un audit de la situation que l’on va trouver. Ensuite, c’est de réorganiser un peu les budgets, de consacrer beaucoup d’argent dans l’éducation, la formation. » Georges Gandhi Tounkara s’attaque déjà aux sujets qui fâchent :« Nous avons constaté une dégradation du climat social dans notre pays, une déchirure sociale, un appauvrisse- ment, une paupérisation de la population, mais également beaucoup de dérapages. » RFI

 

Lieux de distraction à Bamako : les salles de cinéma en voie de disparition
Aujourd'hui, avec le développement technologique, à Bamako, presque toutes les salles de cinéma ont fermé boutique. A part la salle « Babemba », tous les autres ont fermé. Et l'engouement des populations pour ces lieux s'est amenuisé de jour en jour. Les nouvelles technologies ont bousculé les habitudes de consommation du cinéma au Mali. De nos jours, avec l'avènement des nouvelles (...)
 

Sikasso : IBK pose la 1ère pierre des Centres d’hémodialyse et de formation professionnelle
La réalisation de ces infrastructures permettra de booster le rayonnement économique et social de la région en abrégeant la souffrance des patients atteints d'insuffisance rénale chronique par le renforcement du plateau technique sanitaire et l'amélioration de l'offre de formation scolaire. Après avoir procédé à l'inauguration de la centrale thermique de Bougouni et de l'aire de repos pour (...)
 

© 1999-2014 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés