A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Forum sur l’assainissement et l’eau : des palliatifs à la dimension des enjeux !
En un mot : le procureur général chez le capitaine Sanogo
Politique : Soumaïla Cissé dresse un lourd réquisitoire contre la gestion d’IBK
Dossier Nord du Mali : la France sem- ble revenir à la raison
Ebola, l’Etat doit la vérité aux populations
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 

 

 
 

Ebola : une fermeture de frontière sollicitée avec la Guinée

L’URD tient son troisième congrès ordinaire, le 22 novembre prochain. En prélude à ce rendez-vous, le parti a organisé une conférence de presse, animé par son parrain, Soumaïla Cissé...

Lire

20-11-2014

Politique : Soumaïla Cissé dresse un lourd réquisitoire contre la gestion d’IBK

 

Ebola, l’Etat doit la vérité aux populations

 
Les Echos | L'Indépendant | Le Républicain | Nouvel Horizon | Soir de Bamako | Inter Bamako | Tjikan | Le Pretoire | Sport | 22 Septembre | Le Flambeau |
 
Sur le fil de l'actualité...
Guerre déclarée contre Ebola au Mali : IBK en chef de guerre monte au front
Fausses cautions déposées par des importateurs de produits pétroliers : une dizaine de banque sur le banc des accusés
« Ce qui est regrettable, c’est que l’on cherche à destabiliser l’Etat »
Situation du pays
Affaire de l’avion présidentiel et du juteux contrat d’équipements militaires : 15 associations demandent la démission des ministres cités dans les dossiers
Madani Tall parle du document des pourparlers d’Alger : « C’est une partition du Mali programmée »
Lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali : l’Urd demande la fer- meture des frontières avec la Guinée
Nigeria/Chine
Un mégacontrat de ligne ferroviaire signé

Une société d’Etat chinoise a signé avec le Nigeria un contrat de 12 milliards de dollars pour construire une ligne ferroviaire longeant la côte du pays africain. Ce contrat a été signé mercredi à Abuja entre le gouvernement nigérian et le géant du rail China Railway Construction Corp. (CRCC), a précisé l’agence de presse Chine nouvelle. La ligne de chemin de fer de 1.402 Km reliera, en suivant la côte et en traversant notamment le delta du Niger, la capitale économique nigériane, Lagos, à la ville de Calabar (est). Il s’agit du plus gros contrat individuel signé par une entreprise chinoise pour un projet unique, selon Chine nouvelle. Cette annonce intervient 2 semaines après que le Mexique a décidé d’annuler l’attribution de la constru- ction de sa première ligne de TGV à un consortium mené par CRCC. Le patron de CRCC, Meng Fengchao, a assuré que le projet au Nigeria ferait appel à tout le savoir-faire récent de la Chine en matière de train et de matériel ferroviaire. La Chine est fière de sa technologie pour la grande vitesse, qu’elle tente d’exporter dans le monde où elle affronte des multinationales comme le français Alstom, l’allemand Siemens et le canadien Bombardier. AFP

RDC
La révolte au Burkina refroidit les partisans d’une révision constitutionnelle

La chute de Blaise Compaoré au Burkina Faso semble avoir refroidi à Kinshasa les partisans d’une révision constitu- tionnelle. Pour des diplomates et analystes, l’option désormais privilé- giée pour permettre à M. Kabila de se maintenir consiste à retarder au maximum l’échéance de la présidentielle censée avoir lieu en novembre 2016 en RDC. En poste depuis 1987, Compaoré a été contraint de quitter le pouvoir sous la pression de la rue et de l’armée après avoir annoncé un projet de révision constitutionnelle destiné à lui permettre de briguer un nouveau man- dat. "Kabila et ses acolytes ont dû suivre cela de près et non sans inquiétude. La censure de ces événements ou leur minimisation dans le discours public sont assez révélateurs", commente un analyste congolais sous le couvert de l’anonymat. André Atundu, ancien ambassadeur et responsa- ble de la communication de la Majorité présidentielle, doute que les Con- golais suivent "aveuglément ce qui s’est passé au Burkina", mais concède : "La leçon c’est que la classe politique doit faire attention au pouvoir que le peuple lui a donné, car le peuple peut le lui reprendre." AFP

France
Polémique sur “Exhibit B”, spectacle-choc du Sud africain Bailey

12 tableaux vivants à la manière des zoos humains et des expositions coloniales où l’on exhibait les peuples indigènes par le passé. Présenté au festival d’Avignon l’année dernière, le spectacle tourne dans le monde entier depuis quatre ans. Alors que l’installation s’apprête à revenir fin novembre en France, une pétition demande son annulation. Les détracteurs d’« Exhibit B » espèrent suivre l’exemple de Londres où des manifes- tants ont empêché la tenue de la performance il y a deux mois, après une pétition signée de 23 000 personnes. Un texte circule en France pour demander qu’Exhibit B soit dépro- grammé la semaine pro- chaine au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis et au Centquatre, centre culturel de la ville de Paris, le mois prochain. Les auteurs de la pétition dénoncent un événement raciste : « L’exposition met en scène des Noirs enc- haînés et dans différentes positions dégradantes ». L’œuvre de Brett Bailey avait jusqu’ici toujours été interprétée comme un manifeste antiraciste. Le metteur en scène sud- africain entend faire la preuve des atrocités commises en Afrique à l’époque des colons. RFI

Burkina Faso
Isaac Zida annonce un gouvernement d’ici trois jours

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Zida a été nommé Premier ministre. En quelques jours, Isaac Zida s’est clairement imposé comme un homme d’Etat. S’il a gardé treillis et béret rouge, l’homme cherche à changer son image, à convaincre. Désormais, il faut plus dire « Lieutenant- colonel », mais « Monsieur Yacouba Isaac Zida ». Loin des grandes envolées entendues lors de la signature de la charte dimanche 16 novembre, le ton aussi a changé. Posé, concentré, le Premier ministre s’exprime désor- mais avec sobriété. Isaac Zida, qui n’a pas adressé de message aux membres de l’ancien régime de Blaise Compaoré, a par contre parlé à tous les sceptiques qui tiquent de voir un militaire à la prima- ture : « J’appelle l’ensemble de la communauté nationa- le, la communauté interna- tionale, à nous accompagner sans a priori. » Après 15 jours de sprint, le tempo va sans doute ralentir. Le chronogramme prévoyait une annonce du gouverne- ment ce jeudi. Le premier ministre Zida a indiqué qu’elle aurait lieu d’ici 72 heures. La rue, quant à elle, ne va pas donner un chèque à blanc au duo civil et militaire, Michel Kafando et Issac Zida. RFI

 

Pour la mise en vigueur du décret relatif au droit d’auteur : les artistes menacent de faire recours aux méthodes fortes
Mamoutou Kéïta bientôt représentant des artistes maliens au CESC Pour la mise en vigueur du décret relatif au droit d'auteur En vue de l'entrée en vigueur du décret relatif au droit d'auteur contre l'application duquel le Conseil national du patronat a intenté un procès au gouvernement, les artistes maliens menacent de recourir aux méthodes fortes. Ils l'ont fait savoir, le mardi 18 (...)
 

Journée mondiale de lutte contre le Diabète : du matériel médical et des médicaments d’une valeur de 13 millions CFA remis au centre de lutte contre le diabète
A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le diabète, commémorée le 15 novembre dernier, la Fondation Orange-Mali a exprimé sa solidarité envers le centre de lutte contre le diabète de Bamako et l'Association Malienne de Lutte contre le Diabète (ALMD). « Une vie saine et le diabète » est le thème de l'édition 2014 placée sous le haut parrainage de la Fondation-Orange. L'objectif de (...)
 

© 1999-2014 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés