A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Attaque de Tombouctou : les assaillants seraient des “autochtones”
Editorial/Marabouts, féticheurs, charlatans : qui ils sont réellement ?
Iyad/Gamou : pour l’amour et pour la guerre
Recrutement massif à la Police Nationale : 2200 sous-officiers pour combattre l’insécurité
L’ONU remet la famille dans ses droits : coup dur pour les homosexuel (les) et les féministes…
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

Tombouctou : l’armée se dote d’un dispositif anti-terroriste à Ber

Dans un communiqué Aqmi a revendiqué l’attaque de Tombouctou, affirmant qu’elle a été menée par trois jihadistes, tous tués...

Lire

10-02-2016

Attaque de Tombouctou : les assaillants seraient des “autochtones”

 

Accord entre le GATIA et la CMA : pourvu que cet accord soit mis au service de la République

 
Les Echos | Le Républicain | Inter Bamako | Tjikan | Le Pretoire | Sport | 22 Septembre | Le Flambeau | La Sentinelle | Le Reporter | L'Indicateur du Renouveau | Le Carrefour | Agora | La Mutation | L'Expresse de Bamako | La Boussole | Le Débat |
 
Sur le fil de l'actualité...
Iyad/Gamou : pour l’amour et pour la guerre
Bocar Moussa Diarra à propos de la célébration du centenaire du père de l’indépendance du Mali : « Les funérailles officielles nationales vont compléter le centenaire et la réhabilitation du président Modibo Keita »
En tournée à Kolondiéba : l’Adéma/PASJ réaffirme son soutien à IBK
Situation du pays
Crise du Nord : les véritables causes d’une guerre asymétrique
Sortie de crise : les mouvements armés prennent le gouvernement à contre-pied
Nord du Mali : la gestion de Kidal décidée en l’absence du gouvernement
Burkina Faso
“Aucune pression” pour lever le mandat d’arrêt contre Soro

Les juges qui instruisent le dossier du putsch manqué de septembre au Burkina Faso n’ont subi "aucune pression" en vue de lever le mandat d’arrêt international lancé début janvier contre le président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, a assuré lundi le procureur militaire burkinabè. "Personne n’a demandé à un juge d’instruction de lever un mandat d’arrêt. Il n’y a eu aucune pression pour lever le mandat d’arrêt" contre Guillaume Soro, a martelé lors d’une conférence de presse le commissaire du gouverne- ment (procureur), le lieutenant-colonel Norbert Koudougou. Le succès de l’instruction c’est le succès de toute la procédure et le juge d’instruction qui a posé un acte ne peut lui-même l’annuler ou le retirer du dossier". La justice burkinabè a lancé le 8 janvier un mandat d’arrêt international contre Soro pour son implication présumée dans le coup d’Etat manqué du 17 septembre au Burkina. Dans des enregistrements téléphoniques attribués à Djbrill Bassolé, ex-ministre des Affaires étrangères de M. Compaoré, et à M. Soro, deux hommes discutent de la possibilité de soutenir le putsch. De nombreuses rumeurs font état de pressions du pouvoir politique sur le juge afin de lever le mandat d’arrêt. AFP

Afrique francophone
Cybercriminalité, “obs- tacle au développe- ment” et “menace” contre la paix

La cybercriminalité en "augmentation croissante" constitue un "obstacle au développement" et "une menace pour la paix et la stabilité" dans les pays francophones en dévelop- pement, ont estimé des experts lundi à Grand-Bassam, près d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Venus d’une vingtaine de pays francophones, plus de 100 experts ont dénoncé la cybercriminalité, à l’ouver- ture d’une Conférence sur le renforcement de la cybersécurité et de la cyberdéfense. "L’expansion du fléau détruit l’image des pays et dissuade des investisseurs potentiels" a déploré Adama Ouane, administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), soulignant une "limitation des opportunités de croissance économique et d’emploi pour les popula- tions". En 2013, la cyberfraude a coûté de 26 milliards de FCFA (39 millions d’euros) à la Côte d’Ivoire, reconnue pour l’habileté de ses cybercriminels, à l’œuvre depuis le début des années 2000. A la même date, la fraude sur internet était de 15 milliards de FCFA (22,8 millions d’euros) au Sénégal, selon une étude de la Compagnie Européenne d’intelligence Stratégique (CEIS). "La cybercriminalité constitue aussi une menace pour la paix et la stabilité des pays" a déclaré M. Ouane. AFP

Afrique
Les politiques agricoles ruinent les plus pauvres

Les politiques agricoles visant à réduire la pauvreté en Afrique pourraient empirer les choses selon une étude de l’Université d’East Anglia (UEA). Publié ce mois dans la revue World Development, l’étude constate que les politiques prétendument appelées comme la “révolution ver- te”, les donateurs et les or- ganisations internationales tels que le FMI peuvent avoir des effets négatifs sur les plus pauvres. On estime que 90 % des personnes dans certains pays africains de petits exploitants dépendent de l’agriculture. Pour ces personnes, l’inno- vation telle que l’utilisation de nouvelles variétés de semences et de techniques de culture possède des avantages, mais aussi de grands risques. Les politiques agricoles des années 1960 et 1970 consistaient en l’appui de nouvelles semences pour les cultures commercialisa- bles. La nouvelle vague de politiques de la révolution verte, gérée par les multinationales et les donateurs occidentaux, a un impact sur la vie de centaines de millions de petits exploitants agricoles selon l’auteur principal de l’étude Dr Neil Dawson. L’étude révèle que seule une minorité riche a pu s’adapter à la moderni- sation forcée parce que les agriculteurs les plus pauvres ne peuvent pas prendre un crédit pour les semences et les engrais. Housseniawriting.com

Sierra Leone
250 tombes pillées en deux mois à Freetown

La mairie de Freetown, la capitale sierra-léonaise, a annoncé avoir pris des mesures contre des pilleurs de tombes. "Deux cent cinquante tombes ont été vandalisées par des inconnus dans trois cimetières de la capitale au cours des deux derniers mois", a affirmé le Conseil municipal dans un communiqué diffusé samedi. Selon des témoignages, les pilleurs ont notamment emporté des cercueils et bijoux. Avec plus de trois millions des quelque 6,5 millions d’habitants du pays, Freetown compte sept cimetières, dont le plus grand, celui de Kingtom, dans le quartier des affaires, comprend plus de 6.000 tombes où reposent environ 60% des victimes de la récente épidémie d’Ebola. Selon des responsables municipaux, les pilleurs ont sévi dans les cimetières de Kingtom, Ascension Town (ouest) et Kissy Road (est), commettant des dégâts dont le montant n’a pas encore été évalué. On ignore également le nombre des malfaiteurs et s’ils agissaient en bande ou seuls. "Pour endiguer ces actes infâmes", a déclaré un responsable du Conseil municipal, Sulaiman Zainu-Parker, cité par la radio nationale, la mairie "a maintenant mis en place un dispositif de surveillance des sept cimetières de la ville" qui fonctionne 24 heures sur 24 et comprend des policiers armés. AFP

 

Protection du patrimoine culturel malien : des supports pédagogiques pour sensibiliser les jeunes
Afin de développer des stratégies d'information et d'éducation des jeunes aux valeurs patrimoniales des sites, monuments, manuscrits et autres biens culturels du Mali, notamment ceux ayant subi une destruction ou une dégradation en période de conflit ou affecté par la crise, particulièrement les mausolées et les manuscrits anciens, le bureau de l'UNESCO à Bamako, en collaboration avec le (...)
 

Fondation Glaucome et Cataracte : une guerre à l’ombre contre les maladies de l’œil
Lors d'un point de presse animé par Arouna Mory Coulibaly, président la Fondation glaucome cataracte-Mali, les hommes de médias ont été informés de l'existence de cette Fondation. Peu connu sur le plan national et international, elle bat un travail d'Hercule dans l'ombre en matière de lutte contre les maladies de l'œil. La lutte contre les maladies de l'œil au Mali prend une autre (...)
 

© 1999-2014 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés